trouvez
version française
english version
Accueil Galerie > VILLON
VILLON, lithographie, gravure, estampe  
JACQUES VILLON
Voici les estampes (lithographies ou gravures originales signées) actuellement disponibles pour Jacques Villon, cliquez sur une image pour accèder à sa description.

Oeuvres disponibles pour VILLON

VILLON : villon-lithographie-composition
VILLON : villon-composition-lithographie
VILLON : villlon-duchamps-gravure
VILLON : villon-baigneuses-gravure
VILLON : villon-radiateur-lithographie
VILLON : villon-baignoire-lithographie
VILLON : villon-fleurs-lithographie
VILLON : villon-jardin-lithographie
VILLON : madame petit, gravure
VILLON : Minne assise a terre, gravure
VILLON : Petit vase de fleurs
VILLON : Le potager aux citrouilles
VILLON : La baie du petit salon

VILLON, quelques éléments de biographie

De son vrai nom Emile Méry Frédéric Gaston Duchamp, Jacques Villon est né en 1875 à Damville (Eure). A 16 ans il réalise ses premières gravures chez son grand-père, le peintre graveur Rouennais Emile Nicolle. En 1894, Villon suit les cours de l'Ecole des Beaux-Arts de Rouen, ses premiers dessins sont publiés dans la revue Rouen-artiste. Un an plus tard, Villon s'installe à Paris et fréquente l'atelier Cormon où plane le souvenir de Gauguin, Van Gogh, Toulouse Lautrec. C'est à cette époque qu'il adopte le nom de Jack (qui deviendra ensuite Jacques) Villon (en souvenir du poète François Villon).
En 1897, Villon dessine pour plusieurs revues : L'assiette au beurre, le rire, le chat noir, et surtout le courrier français. Il fait la connaissance de Renoir, Steinlen, Francis Jourdain, ce dernier va l'initier aux aquatintes en couleurs, son éditeur devient Edmond Sagot. De cette époque datent aussi différentes affiches traitées au moyen de la lithographie en couleurs. Entre 1901 et 1905, l'oeuvre de Jacques Villon commence à être connue et reconnue : en 1901, il expose 2 gravures à la Société Nationale des Beaux-Arts ; en 1902 il illustre un numéro complet de l'assiette au beurre ; en 1903, il expose 3 gravures au Salon d'Automne. En 1904, il grave la carte-adresse de Sagot et la carte de voeux de Delâtre ; en 1905, première exposition particulière à la galerie Legrip à Rouen.
Villon cesse toute collaboration avec les journeaux en 1910, à la mort de Jules Roques, directeur du Courrier Français, et se consacre à la peinture et à la gravure. Il fait partie au début des années 10 du "groupe de Puteaux", ou "section d'or" qui réunit les peintres Gleizes, Marcel Duchamp (le frère de Jacques Villon), Metzinger, Picabia, Léger, La Fresnaye, Laurencin. En 1912 Villon démissionne du Comité du Salon d'Automne pour protester contre l'hostilité de son président à l'endroit du cubisme. Expose à New-York en 1913.
Après la guerre où il est mobilisé et prend part au combat, Villon reprend son travail de gravure, il réalise beaucoup d'estampes jusqu'en 1922. Parmi les plus connues "Baudelaire au socle", gravure à l'eau forte de 1920, "la table d'échecs" gravure à l'eau forte, même année, Renée de face, gravure à l'eau forte de 1919 etc. plusieurs expositions accueillent ses oeuvres aux Etats Unis (où il est très connu) et en France.
A l'approche de l'invasion allemande, Villon se réfugie dans l'Eure, puis dans le Tarn, où il peint des paysages. En 1942, la Galerie de France expose ses oeuvres. C'est cette même année que Jacques Villon rencontre Louis Carré qui devient son marchand et organise des expositions partout dans le monde. La première grande exposition du peintre a lieu à la Galerie Louis Carré en 1944, où 39 peintures sont exposées. Le pas de la reconnaissance est franchi pour Villon qui constate avec humour que "ce qui est difficile en peinture ce sont les 70 premières années". Le nom de Jacques Villon est étroitement associé à l'histoire la gravure
La carrière artistique de Villon est définitivement lancée, expositions et prix se multiplient jusqu'à sa mort, en 1963.

Estampes déja vendues de VILLON

VILLON : tete de fillette, estampe
VILLON : lili au boa noir, gravure
VILLON : Portrait de Paul Valery
VILLON : Composition, lithographie
VILLON : Rouen, affiche
 
 
 
© Copyright 2010 Michel Fillion Galerie | estampes originales, lithographies | - Tous droits réservés