Liste des Artistes
Accueil > MANESSIER
MANESSIER, lithographie, gravure, estampe
MANESSIER, lithographie, gravure, estampe ALFRED MANESSIER
Voici les oeuvres actuellement disponibles pour Alfred Manessier, lithographies, gravures ou livres illustrés. cliquez sur une image pour accèder à sa description. Sauf mention contraire, toutes les estampes sont signées par Manessier et sont originales. Merci de contacter la galerie pour les prix.

Oeuvres disponibles pour MANESSIER

MANESSIER, quelques éléments de biographie

Alfred Manessier est né en 1911. En marge du Lycée, Manessier suit des cours de dessin à l'Ecole des Beaux-Arts d'Amiens, abandonne le lycée après la troisième pour préparer sérieusement le concours d'entrée à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris où il sera admis en 1929, en section architecture, selon les voeux de son père, qui l'oblige aussi à rejoindre Amiens tous les soirs. Manessier s'installe finalement à Paris en 1931, en 1933 premier envoi au Salon des Indépendants. En 1936, Manessier fait son service militaire. Son père meurt à l'age de 52 ans, l'obligeant à mettre de côté ses études d'architecture et sa peinture pour aider sa mère à tenir le négoce familiale de vin à Amiens, jusqu'à la fin de l'année 1937.
Début 1938, Manessier s'installe avec sa mère à Paris et participe à une exposition de groupe à la galerie Matières. En 1939, Manessier s'installe dans un pavillon avec atelier rue de Vaugirard, où il vivra et travaillera pendant 33 ans. Gustave Singier est son voisin. Manessier arrête 2 ans la peinture pendant la guerre puis recommence à peindre en 1942 et il participe en 1943 à l'exposition "douze peintres d'aujourd'hui" à la Galerie de France au côté de Bazaine, Gischia, Lapicque, Pignon, Singier, Villon etc. EN 1944 le Musée National d'Art Moderne de Paris lui achète un tableau, le musée de Nantes fera de même en 1947. En 1946, la Galerie Drouin accueille 16 oeuvres de l'artiste, un an plus tard, Manessier réalise les vitraux de l'Eglise de Sainte Agathe des Bréseux.
Premières expositions personnelles à Paris en 1949 à la galerie Jeanne Bucher, où sont présentées ses peintures, aquarelles et ses lithographies. Manessier développe une nouvelle série d'oeuvres inspirées de la Baie de Somme et de la Mer du Nord entre 1952 et 1955, il crée un vitrail dans une petite Eglise de Bâle et reçoit deux prix internationaux prestigieux : le premier prix de la peinture de le Biennale de Sao Paulo en 1953, et le prix de peinture de l'Institut Carnegie de Pittsburg en 1955. En 1958, Manessier crée la série des lithographies en couleurs sur le thème des cantiques spirituels de Saint-Jean de la Croix. Les années 60 sont marquées par de multiples expositions en France et à l'étranger (Etats Unis, Suède), crée des vitraux pour une Eglise de Cologne en Allemagne. Exposition en 1970 à la Galerie de France. Plusieurs chantiers de vitraux se succèdent à Brême, Pontarlier, Fribourg. En 1976, Manessier découvre l'Algérie puis le Sénégal à l'occasion d'une rétrospective de son oeuvre à Dakar. Plusieurs villes du monde entier accueillent les tableaux de Manessier pour des expositions dans les années 80, l'artiste continue à réaliser des vitraux et des tapisseries. Manessier meurt victime d'un accident de la route en 1993.

Estampes déja vendues de MANESSIER